Letter 3694

Revision as of 22:45, 7 December 2019 by Brett (talk | contribs) (Text replacement - "Czech Republic" to "Czechia")
Date 10/22 October 1888?
Addressed to František Šubert
Where written Frolovskoye
Language French
Autograph Location Prague (Czechia): Památník národního písemnictví
Publication Pražské návštěvy P. I. Čajkovského (1952), p.132–133 (Czech translation)
П. И. Чайковский. Полное собрание сочинений, том XIV (1974), p. 564–565

Text

French text
(original)
10/22 Octobre 1888

Monsieur le Directeur!

Je vous remercie chaudement pour l'invitation de venir à Prague à l'occasion de la mise en scène d'«Eugеnе Onegin». Je suis tout à fait à Vos ordres et me considérerai très heureux de pouvoir assister aux dernières répétitions de cet opéra, ainsi que d'en diriger la premiere représentation.

M[onsieu]r Herrmann а dû s'adresser à Vous, Monsieur, pour tâcher d'obtenir que la premiere d'«Onégin» soit remise а plus tard et effectivement cela me conviendrait, car pour le 24 Novembre j'ai reçu une invitation très flatteuse de la part de la Société Impériale Musicale Russe de Pétersbourg— mais je ne sais pas encore quelle а été Votre réponse. А en juger d'après Votre lettre du 13, Vous avez trouvé impossible de remettre la mise en scène de mon opéra, ce que je trouve parfaitement naturel si dans l'intérêt de Votre beau théâtre il faut qu'un opéra nouveau soit donné vers l'epoque fixée. Cependant je Vous prie, Monsieur le Directeur, de me faire savoir pour sûr si c'est effectivement le 30 Novembre que mon opéra sera donné. Comme je l'ai dit plus haut, je suis parfaitement à Vos ordres et je viendrai quand Vous le voudrez, c'est-à-dire que, au cas ou irrévocablement l'opéra est fixé pour le 30 Novembre, je viendrai vers le 20.

J'ai écrit une grande lettre, il у а un mois, à M[ada]me Cerwinka-Riger, dans laquelle je l'ai priée de vouloir bien faire une préface pour le livret du poème, mais n'ayant aucune réponse, je crains que cette lettre ne ce soit égarée. Veuillez le lui demander et m'en donner nouvelle.

Je suis, Monsieur le Directeur, Votre bien dévoue serviteur,

Р. Čajkovskiy