Letter 3514a

Revision as of 21:55, 11 July 2017 by en>Brett
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Date 7/19 March 1888 [1]
Addressed to Louis Diémer
Where written Paris
Language French
Autograph Location Stockholm (Sweden): Stiftelsen Musikkulturens Främjande (The Foundation for the Advancement of Music Culture = The Nydahl Collection) [2]
Publication Tschaikowsky-Gesellschaft Mitteilungen, Heft 20 (2013), p. 159 (original), p. 158 (facsimile of first and last pages), p. 160 (German translation)

Text

French text
(original)
18 Mars 2 heures
après minuit

Mon bon, mon cher, mon excellent ami!

Je ne suis pas parti ce matin comme j'en avais l'intention, car tout bonnement je n'ai pas eu le temps necessaire pour faire mes malles. J'ai eu ensuite une excursion à Bicêtre à faire et je n'ai pas pu aller Vous voir et Vous serrer encore la main. Et cependant Dieu sait si j'en avais l'envie! Je ne trouve pas les expressions qu'il faudrait employer pour Vous donner une juste idée de la reconnaissance que je ressens pour toutes les marques d'amitié et de bienveillance que Vous m'avez témoignées! Vraiment Vous avez été trop bon pour moi et jamais je n'oublierai combien Vous m'avez rendu de services amicaux, d'attentions et de toute espèce d'egards. Il me semble que je ne les mèrite pas assez. Enfin, n'ayons pas l'air de jouer la modestie et tout simplement je Vous remercie, je Vous embrasse tendrement et Vous dis que je Vous rends bien le degré d'amitié que Vous m'avez témoigné.

Mon cher ami! Je suis trop surmené, j'ai trop besoin de repos et de solitude et je crois que je ne reviendrai plus à Paris de Londres et que j'irai directement en Russie, à Tiflis où il y a des personnes qui m'attendent avec grande impatience.

Si [je] revenais à Paris il faudrait que j'accepte beaucoup de concerts que des comp[atri]iots à moi voudraient donner et le seul moyen de me défaires de toutes ces obsessions,—c'est de m'en aller en Russie.

J'espère Vous revoir en automne ; dans tous les cas ce n'est pas adieu mais au revoir que je Vous dis.

Dites à Taffanel que j'ai ecrit au Directeur du Nowoïe Wremia. Si Vous allez à Petersbourg, Vous y trouverez un accueil très amical, car je préviendrai tous mes amis.

Vous avez ma photographie mais je Vous en envoie encore une et une pour M[ada]me Diémer. Envoyez moi la Votre, je Vous en prie. Veuillez adresser : Tiflis, Russie, Procureur Tschaïkovsky, pour remettre à Pierre Tschaïkovsky.

Je Vous embrasse aussi fort que je Vous aime.

P. Tschaïkovsky

Je pars demain, Lundi, 11 heures

Notes and References

<references> [1]

[2]

  1. 1.0 1.1 Tchaikovsky put as the date of his letter “18 Mars / 2 heures après minuit”, i.e. it was written after midnight on Sunday, 18 March 1888, which means that it should, strictly speaking, be dated to 19 March 1888.
  2. 2.0 2.1 We are most grateful to Göran Grahn and Robert Holmin, curators of the Nydahl Collection, for their assistance in bringing this letter to light.