Letter 418

Date 19 November/1 December 1875
Addressed to Hans von Bülow
Where written Moscow
Language French
Autograph Location unknown [1]
Publication Hans von Bülow. Ausgewählte Schriften, 1850-1892, Band 5 (1904), p. 297 (abridged)
П. И. Чайковский. Полное собрание сочинений, том V (1959), p. 418–419
Notes Manuscript copy in Klin (Russia): Tchaikovsky State Memorial Musical Museum-Reserve

Text

Based on a handwritten copy in the Klin House-Museum Archive, which may contain differences in formatting and content from Tchaikovsky's original letter.

Russian text
(original)
Moscou  19 Nov[embre]
1 Déc[embre]
 1875

Cher maître!

J'ai reçu Votre bonne lettre, et Vous remercie pour tout ce qu'elle contient de flatteur, ainsi que pour la sympathique attention que vous. témoignez à l'égard de mes compositions. Quelques unes de mes partitions imprimées et mes deux quatuors sont en ce moment en route pour l'Amérique. Je souhaite fort qu'elles y aient le sort enviable, oui, grâce à Vous. est échu à mon Concerto. Quel pays extraordinaire que l'Amérique! Tout y est grandiose et prend des proportions gigantesques, dont rien ne peut apporocher en Europe. Quand je pense que dans une ville comme Boston, comparativement petite, vous. donnez six concerts, quand je me souviens qu'à force de bravos et de rappels on Vous fait bisser un final de concerto, quand je songe à la somme respectable que Chickering a ù payer à Votre secrétaire pour obtenir l'honneur de Vous fournir ses instruments, je suis saisi d'étonnement et d'admiration!

Combien je voudrais assister à l'un de Vos concerts et jouir du bonheur de Vous entendre jouer mon concerto! En attendant je l'ai entendu il y a quelques jours à {Petersbourg, ou il a été miserablement estropié surtout grâce au chef d'orchestre (Napravnik), qui a fait tout au monde pour l'accompagner de maniére qu'au lieu de musique ça n'a été qu'une atroce cacophonie, Le pianiste Kross l'a interprété d'une manière consciencieuse mais plate et dénuée de goût et de charme. Le morceau n'a eu aucun succes. Dans deux jours il sera joué ici et il faut espérer que j'aurai plus de chance à Moscou. Mais que m'importe du reste l'insucces de la chose ici quand je sais que grâce à Vous elle fera son chemin.

M[onsieur] Klindworth a dù Vous écrire que nous nous rassemblons chez lui, Rubinstein Nicolas deux autres de mes collègues et moi pour étudier les «Nibelungen». Klindworth nous étonne par la manière magistrale avec laquelle il interprète cette musique compliquée et difficile.

Permettez moi, cher maître, de Vous serrer cordialement la main et de Vous réitérer l'expression de mon admiration et de ma reconnaissance.

Votre dévoué

P. Tschaikovsky

Notes and References

  1. The autograph was auctioned in 1963 by Sotheby's, London. See Catalogue of the Archer M. Huntington Collection of American and European Autograph Letters, Manuscripts, Documents and Music. Day of Sale: Tuesday, 12th November 1963 (London, 1963), p. 66 (includes facsimile of pp. 2–3).